trèfle et compagnie

19 novembre 2015

Les chouettes

Je ne sais pas travailler dans l'urgence, ou bien sous pression comme font beaucoup d'entre nous.

Comme font tous nos stagiaires, qui attendent le dernier moment pour rédiger leur mémoire, les comptes-rendu de TP ou autre connerie que le tuteur ne fera que survoler puisque la note est d'ores-et-déjà décidée en fonction du fondant au chocolat au lait et des bonbons harry bôô qu'il n'aura pas manqué de nous amener pendant toute la durée du stage...

Par contre, je sais travailler de mes mains.

Pas pour occulter l'arrivée de l'hiver (CONNARDS!!!), non, juste pour faire avancer les choses, pour arrêter de ruminer (GROS CONNARDS!!!), pour avoir des moments de répit dans mon intellect.

Et dans ces cas là, je suis pas efficace, je suis "efficiente", il paraît que c'est mieux...

Enfin, j'en suis pas intimement convaincue que c'est mieux, c'est juste que c'est quelqu'un qui travaille de manière "transversale" avec mon service qui me l'a expliqué. Il a même bien insisté sur le fait que je ne devais pas m'inquiéter de l'emploi de nouveaux mots par les chefs, de mots que je ne comprenais pas, que pour moi et pour mon travail, cette réforme dans le vocabulaire serait "transparente"...

Bref,

Je ne sais pas si je suis efficiente,

En revanche,

Je suis sûre et certaine de me faire prendre pour une andouille au travail et,

Je suis archi-convaincue que, si je vous dis que, quand j'ai le coeur lourd et la tête qui mouline, je sors la machine-à-coudre et qu'à nous deux, ça dépote, vous pigez tout-de-suite!

 

Démonstration :

sac4

sac1

sac2

sac3

 

Chouette kit d'automne.

Grâce à mon nouveau sac, j'ai cloué le bec de tout le monde au boulot (et y en a du monde dans ce nid...) : les copines, les copains, le stagiaire...

Mon cas fait l'unanymité!!!

Prétentieuse je suis!!!

Edith.

 

PS : les GROS CONNARDS, si tu me cherches, je suis la gonzesse pas discrète avec un casque capillaire flamboyant et un nouveau sac étincelant! Tu me situes???

 

 

Posté par judima à 19:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


17 novembre 2015

SORTIR DU BOIS

Je n'arrivais plus à sortir de ma caverne...

J'y étais bien au chaud tous ces derniers mois, bien à l'aise.

J'ai pu regarder à l'intérieur de moi, jusqu'au fond de ma tête, de mon corps et de mon coeur (et croyez-moi si je vous dis que c'est un dédale de galeries...).

J'ai pu regarder mes enfants, j'ai d'ailleurs usé un peu prématurément mes rétines à les regarder grandir.

J'ai pu regarder la beauté de la nature.

J'ai pu regarder la vie et puis, 

j'ai beaucoup regardé les autres.

Bon, juste là maintenant, j'ai pas franchement envie de dire que c'était d'un intérêt particulier de regarder les autres, ni que ça m'a apporté grand chose. J'aurais même pu reposer un peu mes rétines et mes oreilles ces derniers jours plutôt que d'assister à tout ça, et à tous ces trucs insupportables qui s'ensuivent. J'ai même plus envie de pleurer mais j'ai une nausée, une nausée qui te soulève le coeur et les tripes à chaque fois que tu croises les mots d'un connard de politique!

Et pour le coup! Je sors de ma caverne!

Et je vais parler!

Attention, ça va être long, ça va être chiant, mais ça va faire du bien car je compte bien dire des trucs vrais, des trucs militants, des trucs beaux, des trucs vivants quoi!!!!!!!

 

Aujourd'hui, je vous balance ce poème de Jacques PREVERT publié en 1946 dans PAROLES.

Parce qu'il me trottait dans la tête et dans le coeur depuis longtemps(merci Andréa pour la découverte), parce qu'il fait écho à tout ce que je vis dans ma flamboyante 39ème année et enfin, parce que les femmes...

Sont les femmes!

 

JE SUIS COMME JE SUIS (extrait)

 

Je suis comme je suis

Je suis faite comme ça

Quand j’ai envie de rire

Oui je ris aux éclats

J’aime celui qui m'aime

Est-ce ma faute à moi

Si ce n’est pas le même
Que j’aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi


Je suis faite pour plaire
Et n’y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu’est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais
Qu’est-ce que ça peut vous faire


Ce qui m’est arrivé
Oui j’ai aimé quelqu’un
Oui quelqu’un m’a aimé
Comme les enfants qui s’aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n’y puis rien changer.

 

C'est écrit par un homme; ça parle d'une femme qui se connaît et s'accepte telle qu'elle est; bon, ça parle aussi d'une femme qui vit de son corps. Mais moi, ce que j'en retiens, c'est la puissance de la sincérité.

Tchô!

Edith.

 

PS : et pour ceux et celles qui aiment les femmes qui en ont :

Juliette Gréco: Je suis comme je suis (Live 1965)

http://www.dailymotion.com/video/xnoa10_juliette-greco-je-suis-comme-je-suis-live-1965_music

Posté par judima à 15:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2015

Les ca-deaux! Les ca-deaux!

 

Vendredi aprem, la cloche a sonné pour la dernière fois jusqu'à septembre, libérant nos marmousets de cette corvée que représente, à leurs yeux, et tout particulièrement au mois de juin, l'école, mais pas que...

Non, il en est d'autres qui sont libérés depuis vendredi. Ce sont qui s'occupent de nos monstrueux enfants agités par leur avidité de savoir tout sur tout!

J'ai nommé : l'équipe pédagogique!!!

Attention, n'étant pas séparatiste, je mets tout ceux qui gravitent autour de mon trio infernal à l'intérieur de l'équipe pédagogique, à savoir : le maître, la maîtresse, l'autre maîtresse, l'atsem, les dames du TAP+cantine... C'est du lourd, c'est du dense, ça peut parer à toute éventualité!

Comme à l'accoutumée, j'ai cousu pour faire des petits cadeaux de fin d'année et je dois dire que je me suis régalée en sortant parfois de mes habituels présents...

De la couture mais pas que!

Avalanche de photos :

 

cad1

cad2

cad3

cad4

 

Portes-clés hibous faits machine+main.

cad5

cad6

 

Tablettes de chocolat chouettement emballées!

cad7

cad8

 

Key-ring.

cad9

cad10

cad11

 

Tote-bag.

cad12

cad13

cad14

 

Lunch-bag.

cad15

 

Des bulles : "pour un été fa-bulle-eux!"

 

 

 

cad16

 

 

Un cahier personnalisé.

 

Grand déballage surtout pour faire crever de jalousie ma copine Nadège....

A+,

Edith.

 

Posté par judima à 22:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pensée...

 

 

Une petite pensée pour ma petite cocotte en sucre qui est déjà en vacances chez "grand-pap'" et "grand-mam'" depuis vendredi aprem...

Les coquelets quittent le nid cet après-midi eux aussi et alors, ce sera un nid vide!!!

Je ne suis pas trop inquiète quant à la thérapie que nous allons utiliser Ju et moi pour combler ce vide béant que va laisser leur absence : sortie, sortie, sortie ET sortie!!!! MUSILAC, nous voilà!!!!

 

suz3

suz4

Nouvelle coupe de cheveux pour l'été : moins 15 cm de longueur et pour la première fois en 5 ans, une frange!!!!!

 

 

Bonnes vacances à tous les petits cocos qui vont chez les papis et les mamies!

Et aux parents esseulés : rendez-vous à la terrasse du cardinal!!! YOUPI!!!

Edith.

Posté par judima à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juillet 2015

Un samedi soir sur la terre...

 

Il est 22 heures.

Alors que le clocher du village sonne pour la dernière fois jusqu'à demain matin, je profite du frais sur la terrasse et me dis que, vraiment, la vie est belle!

 

Une soirée tout en douceur et qui réconcilie vraiment avec le quotidien!

sam1

sam2

sam3

sam4

sam5

sam6

 

Bonne nuit les petits,

Edith.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par judima à 22:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


28 juin 2015

Mais ouvrez une librairie bon-sang!!!

 

Et oui, on continue notre frénésie de lecture, même mon "népoux" s'y est mis... A nous deux, nous avons un joli rythme de croisière et parfois des lectures partagées. J'adore quand on s'échange des :

"T'en es où?"

"T'as pas eu trop la trouille à ce moment-là?"

"T'as pas trouvé que ce passage-là était trop bien écrit, qu'on se voyait au milieu du décor???"

Et c'est ce que nous avons partagé avec ce roman de Joël DICKER. Roman écrit avant le succès international de "la vérité sur l'affaire Harry QUEBERT". L'écriture ne m'a pas semblée la même. Peut-être plus simple, plus fraîche, plus dépouillée.

Le thème rappelle un tube de Goldman des années 90 : Né en 17 à Leidenstadt.

"On saura jamais c'qu'on a dans nos ventres,

Cachés derrière nos apparences,

L'âme d'un brave ou d'un complice ou d'un bourreau,

Ou le pire ou le plus beau,

Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d'un troupeau,

S'il fallait plus que des mots..."

Nous avons beaucoup aimé l'un comme l'autre.

der

 

 

Super jolie fable écolo des temps modernes...

Histoire improbable d'un homme qui fait une sortie de route (au sens figuré) (on m'a dit de préciser) (parce qu'il paraît que c'est pas facile de comprendre le sens figuré sur des expressions genre : déraper dans les graviers...) (à bon entendeur) et qui s'entiche d'un lièvre blessé.

Road trip scandinave.

Ça m'a fait un bien, mais un bien  l'histoire de ce mec! Il reprend sa liberté d'homme et décide vraiment de sa vie (attention, il y a du sens propre et du sens figuré) (ok, j'arrête).

liè

 

 

 

Lecture en cours...

Première moitié envoûtante.

Histoire au rythme très lent(pour le moment, mais je ne sens pas une grosse action pour la suite...).

Héros limite mutique mais avec une vie intérieure très dense et très rythmée.

Ça me plaît bien.

Et puis ça se passe en Islande (tiens tiens...) et en Scandinavie (j'en suis pas tout-à-fait sûre, mais ça n'est pas gênant dans le récit de ne pas savoir où il est...

ros

 

Voili-voilou!

Enfin voili-voilou pour le moment parce que, j'ai toute une pile de bouquins qui m'attend (Jonathan COE, je reviens vers toi dans pas longtemps my darling...), une bibliothèque municipale rénovée et ré-ouverte dans le village et des conseils de lecture qui arrivent tous azimuts... Je sens que l'été va être riche!

Posté par judima à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juin 2015

Lendemain de kermesse

 

 

ker

 

Il fallait bien ça pour réveiller tout ce petit monde, décoller les paupières gonflées de sommeil et empêcher les petites filles de s'installer en mode "râleuse"...

Bon week-end à tous,

Edith.

Posté par judima à 21:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2015

Et le soir???

 

 

Le soir, la lumière est différente.

Alors je retourne dans le jardin.

 

soi1

soi2

soi3

soi4

soi5

 

 

Merci Thierry pour ces petits bijoux qui ornent la maison.

Edith.

Posté par judima à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2015

Ce matin...

 

 

lun1

lun2

lun3

 

Je ne sais pas ce que vous évoque la vue de cette fleur d'hortensia blanc.

Pour ma part, elle "m'illumine, m'allège et m'apaise" (l'auteur se reconnaîtra).

Je sais que c'est un don du ciel de savoir regarder la vie avec son coeur, même le lundi matin...

Merci le ciel,

Edith.

Posté par judima à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juin 2015

Brigitte

 

Avoir une alter égale, c'est chouette!

C'est même mieux que ça...

Oui mais attention, il ne faut pas faire n'importe quoi de cette relation.

Ne pas se dire que c'est cool d'avoir quelqu'une sous le coude pour vous sentir épaulée...

Ne pas se dire qu'elle sera là toujours, et la négliger...

Non.

Mon alter égale, je me plais dans la réciprocité du lien qui nous unit.

Je suis sa grande soeur, je suis sa consoeur, je suis sa petite soeur.

Elle est ma grande soeur, elle est ma consoeur, elle est ma petite soeur.

Sur cet amour, nous sommes sans pudeur!

 

 

Alors...

Alors les autres sont jaloux parfois.

Nous sommes des sororettes secrètes!

Un peu comme elles :

 

bri

 

 

Merci mon amie pour cette parenthèse hors du temps.

Edith (La Rousse).

 

 

Consoeur : religieuse d'un même couvent ou d'un même ordre (Larousse).

Nous sommes du couvent de la sororité!!!

(Laure, don't panic, c'est un mouvement laïc!)

Sororité : attitude de solidarité féminine (Larousse).

 

Posté par judima à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,