Désespérée comme beaucoup d'entre nous par ce printemps qui n'en a que le nom, j'essaie cette technique qui marche assez bien sur mes enfants (surtout un) à savoir : faire venir le soleil dans nos assiettes, négligemment, l'air de rien, presque en comptant les lézardes au mur et en sifflotant, en me disant que de se voir quelque part sur terre, l'astre fera son apparition dans notre ciel!!!!

Bref, je suis comme vous, je ne sais plus quoi inventer!

Alors j'ai repris un magazine d'avant, du temps où l'on pensait au printemps avec beaucoup trop de certitudes et pas assez de doutes, et j'ai trouvé :

 

 

LE COEUR D'ARTICHAUT!

 

Voilà un aliment qui, bien accompagné, peut embrasser ma cause!

Tic tac touc, en route pour une recette estivale (n'ayons pas peur des mots!!!!!)!

sol3

sol1

sol2

 

 

Pas mal, on a même mangé ces petites merveilles sur la terrasse avec le soleil qui nous chaffouine les yeux...

Quel capricieux celui-là!

La technique a l'air de fonctionner, lançons notre saison de mets "barbecutesques" et de coupes de glace en folie et voyons...

Edith.