Et bien, je ne vois pas où est le problème. Quand les autres ont de bonnes idées, on peut le reconnaître et les copier...

Donc voici le premier volet d'une série dans laquelle j'avoue, à chaque épisode un peu plus, tout ce que j'ai pompé aux autres...

Aujourd'hui, je me suis inspirée de LA bonne idée de rue des mûres qui a décidé de ne plus acheter de tissu tant qu'elle n'aurait pas utilisé au moins 5 de ses coupons qui attendent patiemment dans le placard à tissu.

Bon, ça allait être trop dur pour moi, psychologiquement parlant, d'attaquer direct des coupons. Je n'en suis qu'au recyclage des chutes... On fait ce qu'on peut!

Allons-y :

 

ard1

Des housses pour les ardoises Veleda des garçons!!!!

ard2On les admire : wahou, c'est bôôô!

ard3

Une grande poche à l'arrière...

ard4

Pour y cacher le chiffon (de compét!) nécessaire au bon fonctionnement de l'engin!

ard5Et Mathias souffrant d'un syndrôme post-traumatique Utah Beach depuis les vacances en Normandie... On camoufle et on recouvre de kaki tout ce qu'on peut!!

 

Bon, ça a l'air tout bête comme projet mais j'ai voulu faire ma maligne et péter plus haut que ma classe sociale ne m'y autorise et je viens de passer un petit moment de pure jouissance à intercaler une doublure en ouatine, me rendre compte que c'était trop épais, monter une des doublures à l'envers, recommencer, me dire qu'il faut fermer la poche du chiffon parce que ça baille un peu trop, mettre une pression résine de travers, demander de l'aide à mon zépoux pour la décoincer, constater qu'il ne s'était pas lavé les mains avant de toucher à mon oeuvre et d'y laisser de substantielles marques de cambouis, entendre les enfants se manchonner, bref!

Y a pas à dire, la couture, c'est le pied!

Edith.