Et tout particulièrement quand il s'agit d'un souvenir qui flatte le palais...

Que ramener de nos vacances normandes?

Des moules de Barfleur? Du Livarot? De la brioche du Vast? Tous ces mets exquis n'étaient pas très faciles à transporter... Et pour moi, revenir de vacances sans des kilos de souvenirs à manger, c'est juste inimaginable!!!

Pour Ju aussi mais ses souhaits de jus de pommes et de jus de pommes pour adulte se sont réalisés assez rapidement...

Il ne me restait plus qu'une solution, me rabattre sur LA douceur sucrée, celle qui ramène à l'enfance, celle qui évoque des premières fois, celle qui amène des petits émois au coin des yeux... Les caramels Dupont-D'Isigny...

Imaginez l"émotion intense que vous ressentiriez en retrouvant, dans un magasin d'usine, les caramels tendres et les bonbons tendres à la menthe que votre maman achetait vers l'ouvreuse du cinéma quand vous étiez petits, la couleur même de l'emballage des bonbons à la menthe n'a pas changée, l'odeur non plus!

J'ai cru que la vendeuse allait chouiner avec moi, nous sommes devenues très intimes l'espace d'un instant et ce fut magique!

 

Mais, il y a un mais, de retour à la maison avec mes 4 kilos et quelques de caramels, il faut s'en occuper. Ben oui, de la même manière que l'on s'occupe d'une récolte de fruits ou de légumes du jardin, on doit transformer 4 kilos de caramels... On ne va pas les garder comme ça, dans de vagues emballages plastiques et les manger aux grandes occasions jusqu'à ce qu'ils rancissent... Ah ça non!

Je me suis lancée dans la confection de petits sachets en tissu pour les garnir de caramels et commencer à les distribuer autour de moi...

Le niveau du stock fond comme neige au soleil...

Et c'était le but!

car1

pochons désuets comme je le voulais (je suis une ringarde qui s'assume, d'ailleurs je me "coiffe comme une vieille" selon mes collègues...!!!)

car2

bouchée de pur bonheur

car3

véritable nid de douceur

 

 

 

En conclusion, je vous annonce la reprise des cours de natation aujourd'hui et vous comprendrez que, dans mon cas, ce n'est pas du luxe!

Edith.