ken

 

On ne lâche pas ce roman, du début à la fin. Heureusement, c'est du jeunesse, quelques heures d'une nuit d'insomnie auront raison de lui!!!

Mathias a adoré, obsédé par le besoin de savoir si "c'était une histoire vraie"...

mot

 

A priori, il n'y avait plus que moi en France qui ne connaissait pas cette histoire... Ça ne m'a pas empêché d'adorer les jeux de mots et les illustrations.

 

wil2

 

Mon nouveau marque-page vous présente :

wil1

 

Très très sympa, vivement que je récupère les tomes suivants à la bibli...

 

 

En janvier, j'ai eu besoin de me cajoler. Quoi de plus adapté que la littérature jeunesse pour ça? Je l'ignore.

Les histoires sont souvent pleines de rebondissement, les sentiments intenses et les dénouements incertains (pas comme les films américains quoi!).

Petite cure de jouvence et de légèreté, je recommencerai!

Edith.