Dans quelques semaines, viendra le temps des élections et l'on peut déjà humer, de-ci de-là, dans l'air du temps, le parfum de bourgeons d'ententes politiques, d'alliances nouvelles et surprenantes qui peuvent même, parfois, dans des cas extrêmes, prendre les couleurs de l'idylle...

On plonge à nouveau dans l'ère du "tout-est-possible-tout-est-réalisable", et quand on assiste à ces scènes de complicité, on ne peut qu'être ému et se demander si on n'est pas le spectateur impudique de quelque chose qui deviendra grand...

 

élec1

élec2

 

Depuis quelques semaines l'entente entre ces deux puissances antagonistes est au dégel... c'est chouette!!!

Edith.